On peut prévenir le burnout. On peut s’en sortir.

Depuis 2012, le CREDIR est là pour vous.

Il y a d’un côté les pressions inhérentes aux besoins de performance et de compétitivité des entreprises, de l’autre un isolement croissant des individus ou encore la prégnance des addictions, numériques ou autres. Trois facteurs parmi tant d’autres qui provoquent des situations aux conséquences incalculables.

De l’épuisement professionnel au burnout.

Tout d’abord l’épuisement professionnel et le stress qui, en passant par des phases dépressives plus ou moins graves peut aboutir au burnout.
Ensuite le coût énorme pour l’entreprise et la collectivité s’agissant de prendre en compte l’augmentation des arrêts maladie et des souffrances.
Le CREDIR a recueilli plus de 35 000 pages de récits de vie de professionnels.
Il ressort de cette « matière » unique, qu’aucun cas de burnout ou d’épuisement professionnel n’était du fait uniquement de l’entreprise.
Ce sont donc des situations complexes que la seule Qualité de Vie au Travail n’arrive plus à surmonter.

Des outils pour prévenir l’épuisement professionnel.

Le CREDIR a mis en place un arsenal d’outils de prévention de l’épuisement professionnel et du burnout :
Un stage/checkup de 3 jours pour retrouver l’équilibre entre la vie professionnelle, la vie personnelle et la vie sociale
Des interventions en entreprise afin d’y déployer les bonnes pratiques
Un centre de recherche (CREDIR Research Institute), équipe pluridisciplinaire qui créé des outils de prévention à l’exposition prolongée au stress. Ce centre est l’initiateur de la QVG (Qualité de Vie Globale) et de son équation QVG = Santé + QVT (Qualité de Vie au Travail) + QVHT (Qualité de Vie Hors Travail).
Des réunions d’information en France et en Belgique à destination des professionnels en transition et portant sur des thématiques telles que la sortie de l’isolement, la surveillance de la santé, de l’alimentation, la reprise d’activités physiques, …

Non , le burnout n’est pas une fatalité ! Les réponses du CREDIR.